PARTAGER

Les bassins hydrographiques qui couvrent les Etats concernés par le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo forment un réseau très dense dont les principaux sont :

  • Le bassin du fleuve Congo

Il s’organise autour du fleuve Congo, long d’environ 4 700 km avec un débit moyen annuel de 41 000 m3/s, ses affluents dont les principaux sont l’Oubangui (1 060 km avec un débit de 11 000 m3/s à Bangui), la Sangha (790 km ; 1 714 m3/s à Ouesso) et le Kasaï (2 153 km ; 9 873 m3/s) et le lac Tanganyika considéré comme le deuxième plus profond et plus important lac en volume d’eau douce du monde. Le bassin hydrographique du Congo s’étend sur la République du Congo, le Cameroun, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, l’Angola, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie et la Zambie (Cf. figure 1).

  • Le bassin de l’Ogoué

      Le bassin de l’Ogoué, qui prend sa source aux environs de Zanaga, en République du Congo, est le plus vaste réseau fluvial de la République Gabonaise. Il s’organise autour du fleuve Ogoué long d’environ 1 000 km, avec un débit moyen annuel de 4 689 m3/s et ses principaux affluents la Lolo et l’Ivindo.

  • Le bassin du Kouilou-Niari

      Entièrement situé en république du Congo, le bassin du Kouilou-Niari s’organise autour du fleuve Kouilou-Niari long d’environ 560 km, avec un débit moyen annuel de 856 m3/s et ses principaux affluents la Bouenza, la Loudima et la Louessé.

  • Le bassin de la Sanaga

     La Sanaga, avec 920 km de long, est le plus important cours d’eau du Cameroun. Elle draine un bassin versant d’environ 140 000 km2. Son principal affluent est le Mbam.

  • Le bassin du fleuve Campo

     Le cours d’eau principal du bassin du fleuve Campo ou Ntem, long de 460 km, prend sa source dans la province gabonaise du Woleu-Ntem et se jette dans l’Océan Atlantique au Cameroun. Ce bassin couvre une superficie de 31 000 km2 et constitue une frontière naturelle à l’est entre la République Gabonaise et la Guinée Equatoriale.

  • Le bassin de Mbini

     Il constitue le principal bassin de la Guinée Equatoriale. Le fleuve Mbini qui a sa source en territoire gabonais est long de 338 km.

  • Le bassin du Cuanza

     Son principal cours d’eau, le Rio Cuanza, est le plus long de l’Angola, avec 1 500 km. Il appartient au versant Atlantique.

  • Le bassin de Cunene

     Le Rio Cunene, à la frontière de l’Angola avec la Namibie, long de 1 050 km, est le cours d’eau principal de ce bassin. Il fait également partie des fleuves angolais du versant Atlantique.

  • Le lac Tanganyika et la rivière Malagarasi

       Considéré comme le deuxième plus profond (1 400 m) et plus important lac en volume d’eau douce du monde, le lac Tanganyika se partage sur les territoires de la RDC, de la Tanzanie, de la Zambie et du Burundi. Il est principalement alimenté par le bassin du Malagarasi et envoie ses eaux dans le fleuve Congo par la Lukuga, son émissaire. Le lac Tanganyika héberge 325 espèces de poissons, dont 250 espèces de Cichlidés, pour la plupart endémiques.

bassin

Figure 1 : carte du réseau hydrographique du Bassin du Congo
(source : Teugels et Guégan, 1994)

Ang : Angola, Bur : Burundi, Cam : Cameroun, Gab : République Gabonaise, Gui : Guinée Equatoriale, RC : République du Congo, RCA : République Centrafricaine, RDC : République Démocratique du Congo, Rw : Rwanda, Tan : Tanzanie, Zam : Zambie.

 

Source : fondsbleubassinducongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Prier d'entrer votre nom