Accueil Actualités Clôture du segment des experts de la Conférence extraordinaire des ministres...

Clôture du segment des experts de la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des finances de l’Afrique centrale et de l’Est : Les experts proposent des outils pour accélérer l’opérationnalisation de la Commission climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo

16
0
PARTAGER
La Ministre Clôture le Segment des Experts
La Ministre Clôture le Segment des Experts

Après deux jours de travail intense, les experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et de la communauté de l’Afrique de l’Est ont présenté leur rapport à SEM Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement de la République du Congo au cours de la cérémonie de clôture de leur segment ce 04 Novembre 2017. Dans leur rapport, les experts ont soumis à l’examen par la Conférence des Ministres, des propositions d’outils pour l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, ainsi qu’un projet de position commune de l’Afrique Centrale et de l’Est à la CoP23 devant se tenir du 06 au 17 Novembre à Bonn en Allemagne.
Trois interventions ont ponctué la cérémonie de clôture du segment des experts : (i) La déclaration de la Société civile lue par Mme Monique YIGBEDEK, Coordonnatrice Régionale du Réseau des Femmes Africaines pour le Développement Durable, (ii) Le Rapport des experts a été présenté par Mme Annie Claude NSOM ZAMO et (iii) Le discours de clôture prononcé par SEM Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement de la République du Congo.
Dans sa déclaration, la Société civile a exprimé sa gratitude au Gouvernement Congolais pour l’avoir associée à la réflexion sur l’accélération de l’opérationnalisation de la CCBC et du F2BC et plaidé pour que cette dynamique régionale de l’Action Climat à travers la CCBC et le F2BC soit participative et inclusive conformément aux dispositions de l’Accord de Paris.

Le Rapport des experts a mis une emphase sur les principaux résultats de leurs travaux : (i) formulation des propositions d’éléments de structuration et d’organisation de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) à savoir les pays membres, sa mission, ses objectifs et ses organes de gouvernance, (ii) le projet de plan d’action 2017-2018 du–F2BC, découlant de l’étude de préfiguration du fond bleu pour le bassin du Congo, (iii) le projet de position commune à la CoP23. Les experts ont approuvé le cadre de l’étude tout en soulignant l’importance d’un plan d’investissement qui prenne en compte l’ensemble des besoins des pays concernés, de manière à pouvoir l’ensemble des projets devant un groupe de bailleurs de fonds et d’investisseurs internationaux à Davos en janvier 2018 pour abonder le fond bleu. Ils ont par ailleurs recommandé que l’étude prenne en compte l’analyse des besoins en matière d’information, d’éducation, de communication et intègre l’élaboration d’une stratégie commerciale pour les pays du bassin du Congo.
Dans son Discours de clôture, SEM Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement de la République du Congo, agissant comme Coordonnatrice Technique et Chargée du suivi du Secrétariat de la CCBC, a tenu a restituer aux participants la mise au point faite par SEM Denis SASSOU NGUESSO, Président de la Commission Climat du Bassin du Congo, désigné par ses Pairs à Marrakech en marge de la CoP22 . « Nous avons à l’ordre du jour de cette Conférence des Ministres deux points : proposer des outils d’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo et de son véhicule qui est le Fonds Bleu, puis un projet de position commune de l’Afrique Centrale et de l’Est à la CoP23 » a-t-elle martelé. Elle a félicité les experts pour la qualité de leurs résultats et recommandations, qui « répondent aux préoccupations et attentes exprimées par le Comité des Chefs d’Etats et de Gouvernements Africains sur les Changements Climatiques lors de leur réunion tenue à New York le 18 Septembre 2017, en marge de l’Assemblée Générale de l’ONU.
Elle a enfin promis de soumettre ce rapport des experts au Huis clos des Ministres prévu le lendemain 05 Octobre 2017, avant de déclarer clos le Segment des Experts de la Conférence des Ministres de l’environnement et des finances de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et de la Communauté de l’Afrique de l’Est sur l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu du Bassin du Congo, et sur la position commune à la CoP23.

Lecture Déclaration de la Société Civile
Lecture Déclaration de la Société Civile
Lecture du Rapport des Experts
Lecture du Rapport des Experts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Prier d'entrer votre nom