Accueil Actualités Ouverture solennelle du segment de haut niveau de la Conférence extraordinaire des...

Ouverture solennelle du segment de haut niveau de la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des finances de l’Afrique centrale et de l’Est sur l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds vert pour le Bassin du Congo

17
0
PARTAGER
Photo de famille des officiels lors de la Cérémonie d'ouverture du Segment ministériel
Photo de famille des officiels lors de la Cérémonie d’ouverture du Segment ministériel

Présidée par SEM Clément MOUAMBA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République du Congo, la cérémonie d’ouverture du segment de haut niveau de la Conférence des Ministres de l’Environnement et des Finances de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est sur l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo, du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et sur l’Adoption de la Position Commune à la COP23, a eu lieu dans la salle des Conférences de l’Hôtel Radison Blu de Brazzaville le 05 Octobre 2017. Y ont pris part environ trois cent participants parmi lesquels, les membres du Gouvernement de la République du Congo, le ministre d’Etat, ministre de la Forêt, de la mer et de l’environnement de la République Gabonaise, la Ministre du Tourisme et de l’environnement de la République du Congo, les ministres de l’Environnement et des finances des Etats membres de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, la Secrétaire d’Etat Chargé du Développement Durable du Royaume du Maroc, les Secrétaires Généraux de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, les ambassadeurs et Représentants des organisations internationales, les membres des cabinets du Président de la République et du Premier ministre de la République du Congo, le Secrétaire Exécutif de la Commission des Etats de l’Afrique Centrale (COMIFAC), le Secrétaire Général du Département de Brazzaville, représentant le Préfet de Brazzaville, les Experts des Etats membres de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Les intervenants qui se sont succédés à la tribune ont tour à tour et chacun à sa manière relevé l’importance de ces assises de Brazzaville qui sont une concrétisation de la mise en œuvre de l’Accord Paris et de la Déclaration des Chefs d’Etats Africains adoptée à Marrakech le 16 Novembre 2016 en Marge de la CoP22.  A cette occasion en effet, le Président de la République du Congo, SEM Denis SASSOU NGUESSO avait lancé l’initiative du Fonds Bleu comme outil financier de la Commission du Bassin du Congo.

Les participants ont suivi avec attention, (i) le mot de bienvenue de Monsieur Christian Roger OKEMBA,  Maire de Brazzaville, les allocutions de  (ii)  SEM Anthony OHEMENG BOAMAH, Représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), (iii) Monsieur  Guy ZOUNGUERE SOKAMBI, vice président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), (iv) Monsieur Benoit BOSQUET, Directeur Sectoriel pour l’Environnement et les Ressources Naturelles, Banque Mondiale (BM), (v) SEM Marie Chantal MFOULA, Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC, (vi) SEM Nezha EL OUAFI, Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable du Royaume du Maroc, (vii) SEM Arlette SOUDAN NONAULT, ministre du Tourisme et de l’Environnement du Congo, (viii) SEM Pacôme MOUBELET-BOUBEYA, ministre d’Etat, ministre de la Forêt, de la mer et de l’environnement de la République Gabonaise, Représentant SEM Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise, Chef de l’Etat, en sa double qualité de Coordonnateur du Comité des Chefs d’Etat et de Gouvernement Africains sur les Changements Climatiques (CAHOSCC) et de Président en Exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC)et, (ix) le Discours d’ouverture de SEM Clément MOUAMBA, Premier Ministre, Chef de Gouvernement de la République du Congo.
Il faut noter ici qu’avant le discours d’ouverture de ce segment de haut niveau, les participants ont regardé avec enthousiasme le film  documentaire sur le Fonds Bleu.

Le premier ministre Clément MOUAMBA prononçant le Discours d'ouverture de la Conférence
Le premier ministre Clément MOUAMBA prononçant le Discours d’ouverture de la Conférence

Dans son discours d’ouverture, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a souhaité la bienvenue aux ministres et délégations des Etats membres de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est, ainsi qu’aux partenaires au développement ayant fait le déplacement de Brazzaville. Il a également exprimé sa gratitude aux partenaires techniques et financiers pour leur soutien constant aux activités d’intérêt national et sous-régional en matière de gestion durable des ressources naturelles, en particulier la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), la Banque Mondiale (BM) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour leur généreuse contribution à l’organisation de cette importante Conférence.
Il a rappelé qu’à la CoP22, les Chefs d’Etats ont adopté à l’unanimité la Déclaration de Marrakech le 16 Novembre 2016, à la fin du sommet Africain de l’Action en faveur d’une co-émergence continentale, sur l’initiative de Sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc. A travers cette Déclaration, a-t-il poursuivi, « l’Afrique a voulu acter sa volonté de prendre en main son destin, de parler d’une seule voix et d’unir ses forces pour lutter contre le dérèglement climatique et renforcer sa résilience en vue de construire son propre modèle de développement inclusif et durable ».
Les travaux de la Conférence de Brazzaville se sont poursuivis par la réunion à huis clos des ministres au cours de laquelle ils ont concrétisé leurs engagements pour l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo à travers la Déclaration de Brazzaville.

Quelques photos

Une vue des participants à l'ouverture du segment de haut niveau
Une vue des participants à l’ouverture du segment de haut niveau

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Prier d'entrer votre nom