PARTAGER

Source : vox.cg

Le commissaire à l’environnement, ressources naturelles, agriculture et développement rural de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Honoré Tabuna a indiqué le 9 novembre à Brazzaville au ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan Nonault qu’il poursuivra les efforts entrepris par les différents pays pour lutter contre la déforestation, et préserver les forêts du Bassin du Congo.

« Parmi les trois bassins forestiers tropicaux du monde, le bassin du Congo connaît un taux très faible de déforestation. Ce qui veut dire que les Etats et la Commission des forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), qui est instrument technique de la CEEAC, ont fait beaucoup d’efforts pour arriver à ce niveau. Il faut donc continuer la promotion pour préserver cette avancée », a dit Honoré Tabuna lors de sa rencontre avec Arlette Soudan Nonault.

Pour lui, il faut aussi poursuivre dans la promotion et le développement des activités dans lesquelles les Etats se sont déjà engagés dans le fonds bleu pour le bassin du Congo. « Il s’agit de voir comment l’économie bleue peut créer de la richesse pour que ce secteur contribue à la croissance des Etats. C’est pour quoi nous avons lancé ce fonds », a indiqué Honoré Tabuna.

Honoré Tabuna a fait savoir que pour que cette promotion soit permanente et réelle, il faudra privilégier le développement socioéconomique avec le développement de l’économie verte. «Il ne faut plus faire de l’agriculture sur brûlis, mais de l’agriculture qui permet de gagner de l’argent, qui créé des emplois et qui protège aussi l’environnement », a-t-il poursuivi.

Honoré Tabuna a été nommé Commissaire à l’environnement, ressources naturelles, agriculture et développement rural le 30 juillet 2020 à l’issu de la 17e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Prier d'entrer votre nom